Economie Economique

Barème fiscal des frais kilométriques 2019

01 septembre 2019

Le barème devrait être revalorisé partiellement pour 2019. Il ne devrait concerner que les gros rouleurs (60 à 70 km par jour) avec des voitures de petite cylindrée (3 et 4 CV). Nous vous tiendrons informés. D’ici-là, le barème fiscal suivant reste applicable. Ce barème (que nous reproduisons ci-après pour chaque catégorie) sert en particulier : aux salariés (y compris les dirigeants) qui optent pour la déduction de leurs frais réels et qui ne disposent pas des pièces justificatives correspondantes, aux entreprises pour le calcul des remboursements de frais à leurs salariés. En effet, ne sont exclues de l’assiette des cotisations de Sécurité Sociale que les indemnités kilométriques n’excédant pas, soit les sommes effectivement engagées par le salarié, soit celles calculées en fonction du barème fiscal. Ce barème prend en compte les éléments suivants : dépréciation du véhicule, frais de réparation et d'entretien, dépenses de pneumatiques, taxe différentielle sur les véhicules à moteur, consommation de carburant et primes d'assurance, frais d'achat des casques et protections. Les frais de garage ou de box peuvent, sous réserve des justifications nécessaires, être ajoutés au montant du barème ci-dessous. Le barème kilométrique pour un véhicule :   Puissance Administrative Jusqu'à 5 000 km De 5…

Pour lire la suite et entrez en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique