Perturbateurs endocriniens Produits & Application

Perturbateurs endocriniens : publication des premiers travaux de l'Anses

27 avril 2021

Dans le cadre de la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de 906 substances d’intérêts et identifié une sélection de seize substances prioritaires à inscrire dans son programme d’évaluation. Pour les substances évaluées, l’Agence propose également une méthode pour déterminer s’il s’agit d’un perturbateur endocrinien avéré, présumé ou suspecté. L’ensemble de ces travaux vise à rendre l’identification des perturbateurs endocriniens plus rapide, efficace et partagée, et à favoriser leur évaluation en accord avec les objectifs français et européens de réduction des risques liés aux substances chimiques. Ils viennent d'être publiés sur le site de l'Anses. 906 substances d'intérêt Pour ses travaux de recensement, l'Anses s'est basée sur la définition des substances PE établie par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) datant de 2002, et actuellement la plus largement reconnue :  « Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations ». Une définition des PE pour les substances contenues dans les produits phytopharmaceutiques et les produits biocides a aussi été adoptée en 2017 au niveau européen.…

Pour lire la suite et entrez en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique