Perturbateurs endocriniens Produits Produits & Application

Identification de perturbateurs endocriniens par le Danemark

Le ministère danois de l’environnement a publié une importante étude identifiant neuf substances nouvelles comme étant des perturbateurs endocriniens, sur la base de « preuves scientifiques solides ». L'étude, commandée par l'agence danoise de protection de l’environnement (EPA) et réalisée par des chercheurs du DTU Food Institute et de l'Université du Danemark du Sud, a examiné des milliers de produits chimiques pour déterminer leurs propriétés de perturbateur endocrinien. Le bisphénol AF (BPAF), considéré comme une alternative au bisphénol A (BPA), a notamment été identifié comme perturbateur endocrinien. Plus tôt cette année, une ONG avait d’ailleurs appelé les législateurs européens à « éliminer progressivement » l'utilisation de groupes de produits chimiques similaires afin d'empêcher la substitution d'une substance dangereuse à une substance similaire ayant des propriétés similaires. Les neuf substances identifiées comme étant des PE avérés sur la base des critères mis en place pour l’évaluation des produits phytopharmaceutiques et leurs effets sont : le phosphate de tris(méthylphényle) – CAS 1330-78-5 – effet sur la santé, l’acide salicylique – CAS 69-72-7 – effet sur la santé, fénitrothion – CAS 122-14-5 – effet sur la santé, le di-n-pentylphtalate – CAS 131-18-0 – effet sur la santé, l'isobutyle parabène – CAS 4247-02-3 – effet sur la santé, le…

Pour lire la suite et entrez en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique