Précurseurs Produits Produits & Application

Précurseurs de drogues : détournement anhydride acétique

10 juillet 2019

Juillet 2019 Un cas de falsification d’identité d’une entreprise belge visant à détourner 3000 litres du précurseur a été remonté aux autorités. Nous vous invitions à la plus grande vigilance et à contacter la MNCPC en cas de doutes sur une transaction ou des demandes d’information.     Avril 2017 La MNCPC a adressé un message d’alerte relatif aux risques de détournement d’anhydride acétique. Depuis plusieurs mois maintenant, un nombre très important de tentatives de détournement d’anhydride acétique ont été constatées en Europe dont un cas avéré impliquant une société française. L’anhydride acétique a de nombreuses utilisations industrielles mais il peut également être utilisé pour la fabrication illicite d’héroïne. Il est ainsi estimé qu’environ 500 tonnes sont nécessaires pour la fabrication annuelle d’héroïne en Afghanistan. Les organisations criminelles semblent aujourd’hui cibler les producteurs et distributeurs européens, via des sociétés écrans basées en Europe ou à l’étranger, afin de s’approvisionner en anhydride acétique et de l’expédier en contrebande vers la zone afghane. La MNCPC demande aux entreprises d’être particulièrement vigilantes pour toutes leurs ventes d’anhydride acétique, notamment lorsqu’il s’agit de nouveau client (vérification de la licéité de son enregistrement et la légitimité de son commerce) ou lorsque la commande est inhabituelle (volume,…

Pour lire la suite et entrez en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique