Food Perturbateurs endocriniens Produits Produits & Application Produits phytopharmaceutiques

Résidus de pesticides dans l'alimentation, suspectés perturbateurs endocriniens

07 novembre 2018

L’association Générations Futures a publié en septembre son dernier rapport EXPPERT (pour EXposition aux Pesticides PERTurbateurs endocriniens), portant sur l’une des voies d’exposition les plus importantes pour les non-utilisateurs de pesticides : l’alimentation. Pour réaliser ce rapport, l'association s'est appuyée sur les données publiées en juillet 2018 par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui portaient sur une analyse de l’année 2016. Le rapport de l’Efsa conclut que les risques liés à ces résidus de pesticides dans l’alimentation sont considérés comme « faibles » avec pour 96,2% des échantillons d’aliments testés par les états membres la présence de pesticides dans les limites légales et 51% étaient même exempts de tout résidu de pesticides quantifiable. Le rapport de Générations Futures montre quant à lui que 66 849 résidus de pesticides qui sont considérés comme des perturbateurs endocriniens « suspectés » (liste TEDX) ont été quantifiés sur les 109 843 résidus de pesticides quantifiés au total par l’Efsa, ce qui représente environ une proportion de 60 %. Par le biais de ce rapport, l'association veut une nouvelle fois alerter l'opinion en concluant que « la contamination alimentaire par les pesticides est très largement une voie de contamination par les perturbateurs endocriniens ». Elle demande ainsi que ces données…

Pour lire la suite et entrez en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique