Cosmétiques Produits & Application

Produits cosmétiques : Perturbateurs endocriniens - 5 nouvelles demandes d'Opinion au CSSC

L’article 15 du règlement cosmétiques prévoit que la Commission lance une révision du règlement afin de prendre en compte les substances présentant des propriétés perturbant le système endocrinien dès que des critères convenus par la Communauté ou au niveau international pour leur identification étaient disponibles. La Commission européenne a ainsi publié un rapport en novembre 2018 à la suite de la publication des critères permettant d’identifier les perturbateurs endocriniens dans les domaines des produits phytopharmaceutiques et des biocides. Par la suite, en mai 2019, la Commission européenne a publié un Appel à données pour 14 substances utilisées dans les produits cosmétiques ayant potentiellement la propriété d’agir en perturbateurs endocriniens : NOM INCICASNOM INCICASBenzophenone-3131-57-7Triclocarban101-20-2Kojic acid501-30-4BHT (butylated hydroxytoluene)128-37-04-Methylbenzylidene camphor36861-47-9Benzophenone119-61-9Propylparaben94-13-3Homosalate118-56-9Triclosan3380-34-5Benzyl salicylate118-58-1Resorcinol108-46-3Genistein446-72-0Octocrylene6197-30-4Daidzein486-66-8 Le but de cet appel était de réunir suffisamment d’éléments pour pouvoir faire évaluer prioritairement leur sécurité par le CSSC, en vue de les réglementer si nécessaire. Une nouvelle étape de la procédure a été franchie en février 2020 : la Commission européenne a demandé au CSSC son Opinion sur la sécurité de cinq de ces substances (Benzophenone-3, Homosalate, Octocrylene, Resorcinol et Propylparaben). Le Comité scientifique a rendu ses avis sur l'année 2020 (voir notre article dédié). La même procédure a été lancée…

Pour lire la suite et entrer en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

Du commerce & de la distribution chimique