Cette décision intervient « compte tenu du contexte économique tendu, marqué par une hausse significative des avances faites en cas de défaillance d’entreprise de plus de 100 salariés, hausse qui impacte le régime AGS », précise le communiqué de presse. Le conseil d’administration a décidé unanimement, en responsabilité, « de ne pas faire peser de charges supplémentaires sur les entreprises pour maintenir leur compétitivité ». L’AGS reste toutefois «vigilante» quant à l’équilibre financier du régime. Ainsi, Frédéric Petiot, président de…

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique