Pour maintenir la mobilisation des entreprises en faveur de la jeunesse, les aides à l’embauche et à l’apprentissage du plan « 1 jeune, 1 solution » seront prolongées selon les modalités suivantes :

  • jusqu’au 31 mai 2021 pour l’aide à l’embauche des jeunes (AEJ) (dans la limite de 1,6 Smic) ;
  • jusqu’au 31 décembre 2021 pour l’aide exceptionnelle pour l’alternance,
    • de 5 000 euros pour l’embauche de tout alternant de moins de 18 ans – en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation
    • de 8 000 euros pour l’embauche d’un alternant de plus de 18 ans.

Grâce au dispositif d’aides à l’embauche et à l’apprentissage du plan « 1 jeune, 1 solution », près d’1,3 million de jeunes de moins de 26 ans ont été recrutés entre août 2020 et janvier 2021 en CDI ou CDD de plus de 3 mois malgré la crise, soit presque autant qu’en 2018 et 2019 à la même période. Parmi eux, plus de 500 000 jeunes ont signé un contrat d’apprentissage, un record historique malgré la crise.

Alternative Text

Mathieu DUFOUR

Délégué Général

    m.dufour@ufcc.com

Dernières actualités

De commerçe & de la distribution chimique