La Cour de cassation apporte plusieurs précisions sur les conditions d’attribution des points de langue prévus par la convention collective des industries chimiques concernant notamment le support utilisé et le cas du remplacement d’un salarié absent dont l’emploi exige la connaissance d’une langue étrangère. L’avenant 1 à l’accord du 10 août 1978 annexé à la convention collective nationale des industries chimiques du 30 décembre 1952 prévoit que, lorsque l’exercice de certains emplois exigera la connaissance d’une ou plusieurs langues, suffisante…

Dernières actualités

Du commerce & de la distribution chimique