Nanomatériaux Produits Produits & Applications

Nanomatériaux : quelle relation entre leurs propriétés physico-chimiques et la toxicité aquatique ?

Selon un rapport de l'Agence allemande de protection de l'environnement de novembre 2017, plusieurs propriétés physico-chimiques doivent être prises en compte pour développer un concept de regroupement de nanomatériaux. Ce rapport vise à développer un concept de regroupement des nanomatériaux manufacturés par leurs effets écotoxicologiques sur les algues, les daphnies et les embryons de poissons. Selon ce rapport, il n’est pas possible de construire des hypothèses de regroupement significatives basées sur une seule propriété physico-chimique. Il est proposé qu’un ensemble de paramètres et de propriétés physico-chimiques supplémentaires doivent être considérés. Devraient donc être recherchés : les modifications de surface, la substitution des tests sur les embryons qui révèlent être de faible sensibilité, l’adaptation des méthodes de détermination de la réactivité, une analyse détaillée de la cinétique de certains paramètres physico-chimiques au cours des tests tels que l’agglomération, le potentiel zêta (interactions, répulsion ou attraction, entre des particules en suspension dans un liquide), la réactivité et la solubilité, l’augmentation du nombre de valeurs d’effet par nanomatériaux et organisme test pour obtenir des ensembles de données plus solides pour les analyses statistiques.  

Pour lire la suite et entrer en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

Du commerce & de la distribution chimique