Développement Durable Santé au travail / QVT / Handicap Social

Réforme du Code du travail : la liste des maladies professionnelles concernées est fixée pour bénéficier de la retraite anticipée

Depuis le 1er octobre 2017, le C2P ne porte plus que sur 6 facteurs de risques professionnels (au lieu de 10 facteurs antérieurement pour le C3P) : activités en milieu hyperbare, températures extrêmes, bruit, travail de nuit, travail en équipes successives alternantes et travail répétitif. Ainsi, les entreprises n’ont plus à déclarer les expositions aux risques suivants : manutentions manuelles de charges ; postures pénibles définies comme positions forcées des articulations ; vibrations mécaniques ; agents chimiques dangereux, y compris poussières et fumées. Mais depuis…

Pour lire la suite et entrer en contact avec l’expert,
connectez-vous à votre espace adhérent

Pas encore de compte ? Devenez adhérent !



Mot de passe oublié ?

Dernières actualités

Du commerce & de la distribution chimique